[JOURNÉE D’ÉTUDE] – Esthétique et créativité locale dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun

Les Journées Scientifiques et Artistiques du Département des Arts du Spectacle et des Beaux-Arts 

 Séminaires –  Ateliers – Expositions – Prestations – Projections – Communications

Du 15 au 16 décembre 2021

 Lieu : Campus de Ouro Tchédé / Hall Délégation Régionale de la Culture

APPEL À CONTRIBUTIONS

La création artistique au Cameroun et principalement dans les régions septentrionales reste encore très diversifiée surtout dans ses aspects techniques et créatifs. Ses trajectoires esthétiques, nombreuses et variées, n’échappent pas aux problématiques de développement local qui ne ménagent aucune restriction dans la quête de la plénitude et de l’épanouissement quotidien de l’homme. Au centre des explorations diverses, la créativité dans le septentrion camerounais fait l’objet de pratiques ingénieuses au creuset des savoir-faire locaux et endogènes qui ré-enchantent les univers fantastiques et les imaginaires féériques où s’immortalisent le socle de la pensée africaine. Elle représente à cet effet, un enjeu culturel, social et économique pour le développement local qu’il faut nécessairement arrimer au contexte des évolutions technologiques contemporaines.

L’art est le ferment nécessaire qui conduit vers une réelle transformation de l’être humain et de sa croissance, car parmi les multiples voies du développement, la voie artistique est la plus douce, et certainement la plus marquante et la plus durable. La création artistique aide à représenter et à fixer ce que les hommes voient, savent, pensent imaginent et croient. Après avoir été longtemps tributaire d’une conception qui ne voyait en elle qu’un ensemble de formes privées de dimension historique, sans véritable référence au contexte qui le portait, les créations artistiques africaines questionnent désormais/davantage des approches plus englobantes, qui s’efforcent de rendre aux œuvres leurs places et de réinterpréter au plus près leur quotidien. Ouvrant ainsi chez ces artistes, tout comme les produits de leur travail, de véritables actions au profit du développement.

Il est aujourd’hui reconnu que les productions artistiques du continent ont joué un rôle non négligeable dans l’imaginaire occidental, nourrissant même la réflexion qui s’est élaborée en Europe au XVIIIe siècle sur la question du beau et du sublime. Les cubistes qui tiraient l’essentiel de leurs trajectoires esthétiques dans les productions artistiques venues d’Afrique, ont contribué à sensibiliser l’Occident à propos d’expressions plastiques ignorées jusqu’alors. Toutefois, leur préoccupation, inscrite dans un courant pictural strictement européen, était autre. Il convient donc à la suite des travaux déjà amorcés, et dans une optique bien différente, de redécouvrir la réalité du fait esthétique africain et particulièrement celle du septentrion camerounais sur les questions de créativité et de développement sociétale. D’ailleurs, les artistes africains sont désormais en première ligne dans le combat pour la renaissance du continent. Avec très peu de moyens, mais une énergie débordante, ils multiplient des initiatives dans l’espace public, qu’il soit rural ou urbain.

L’art en Afrique noire, très divers selon les régions, présente des formes multiples, souvent inattendues, dont on n’a pas encore pu totalement reconstituer les atouts, ni même faire un simple inventaire exhaustif. L’étude fragmentaire des cultures traditionnelles africaines, elles aussi diverses et complexes, n’a permis jusqu’à maintenant qu’une approche limitée de la totalité du fait esthétique, difficile à appréhender dans son essence. Une tentative de bilan de la création artistique pourrait dégager la diversité des pratiques esthétiques, impulser des actions artistiques pouvant contribuer à améliorer la qualité de vie et renforcer la cohésion sociale au Sahel Cameroun à travers la génération des revenus dans des filières comme les arts, l’artisanat, la construction, le tourisme, la restauration, le cinéma etc.

Cet appel à contribution vise à analyser et à explorer, dans une perspective pluridisciplinaire, les rapports entre l’esthétique, la créativité et le développement local. Nous invitons les contributeurs à envoyer leurs résumes orientés vers l’un des axes ci-dessous :

  • Cinéma et développement local ;
  • Arts du spectacle et développement local ;
  • Anthropologie visuelle et développement local ;
  • Conte et développement local ;
  • Poésie et développement local ;
  • Artisanat et développement local ;
  • Arts plastiques et développement local ;
  • Histoire de l’art et développement local ;
  • Archéologie et développement local ;
  • Design et développement local ;
  • Tourisme et développement local ;
  • Patrimoine et développement local ;
  • Broderie et développement local ;
  • BD et développement local ;
  • Roman et développement local
  • Cinéma expérimental et développement local ;
  • Maroquinerie et développement local ;
  • Musée et développement local ;
  • Restauration et développement local.

Les projets ou réalisations artistiques mettant l’image au premier plan, en rapport avec les thèmes ci-haut listés sont vivement attendus, car une exposition est prévue à cet effet.

INFORMATIONS AUX AUTEURS

Les propositions de communication ou de projets artistiques comprendront les éléments suivants :

– Titre de la communication ou du projet artistique ;

– Résumé (200 mots) de la communication ou du projet artistique ;

– Mention de l’axe du colloque dans lequel la proposition s’inscrit ;

– Nom de l’auteur/e ;

– Affiliation institutionnelle ;

– Notice biobibliographique (maximum 5 lignes) ;

– Envoyé à l’adresse suivante : jsa.asba2021@gmail.com avant le 20 novembre 2021.

CALENDRIER

05 novembre 2021:               invitation à soumission des projets artistiques / communications

20 novembre 2021:               délai de réception des projets artistiques / communications

30 novembre 2021 :              notification aux auteurs

15 et 16 décembre 2021:      tenue des Journées Scientifiques et Artistiques ASBA 2021

20 mars 2022 :                       délai de soumission de l’article complet

20 juillet 2022 :                     publication de l’ouvrage / catalogue

CONTACTS

Responsables scientifiques

Dr HAMADOU, Chef de Département des Arts du Spectacle et des Beaux-Arts, Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines, Université de Maroua, Cameroun.  Tel.: 699974935. Email: hamadou_sali@yahoo.fr

Dr Achille KOMGUEM KAMSU, Chargé de Cours, Département des Arts du Spectacle et des Beaux-Arts, Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines, Université de Maroua, Cameroun.  Tel.: 677533608. Email: achilleka2013@gmail.com

Directeur artistique

Dr ZEH Cyrille, Chargé de Cours, Département des Arts du Spectacle et des Beaux-Arts, Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines, Université de Maroua, Cameroun.  Tel.: 699870049. Email: zehcyrille99@gmail.com

Rapporteur général

Dr MEVOGBI Erick Joël, Chargé de Cours, Département des Arts du Spectacle et des Beaux-Arts, Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines, Université de Maroua, Cameroun.  Tel.: 699440474. Email: emevogbi@yahoo.com

Coordonnateurs

Dr HAMADOU ; Dr Achille KOMGUEM KAMSU ; (Dirs)

COMITÉ SCIENTIFIQUE

Pr Saïbou Issa, Université de Maroua, Cameroun;

Pr Cyrille Bella, Université de Yaoundé I, Cameroun;

Pr Gwoda Adder Abel, Université de Maroua, Cameroun;

Pr Kolyang, Université de Maroua, Cameroun;

Pr Gone Bernard, Université de Maroua, Cameroun;

Pr Sambo Armel, Université de Maroua, Cameroun;

Pr Mouliom Moungbakou Ibrahim Bienvenu, Université de Maroua, Cameroun;

Pr Wassouni Francois, Université de Maroua, Cameroun;

Pr Mahamat Abba Ousman, Université de Maroua, Cameroun;

Pr Essissima, Université de Maroua, Cameroun;

Pr Annette Angoua Nguea, Université de Douala, Cameroun ;

Dr Essié Essié Maurice, Université de Maroua, Cameroun;

Dr Elondou Longin, Université de Yaoundé I, Cameroun;

Dr Heumen Tchana Hugues, Université de Maroua, Cameroun;

Dr Tamibé Patale Suzane, Université de Maroua, Cameroun;

Dr Fouman Joseph Patrice, Université de Maroua, Cameroun;

Dr Mouadjamou Amadou, Université de Maroua, Cameroun;

Dr Koultchoumi Babette, Université de Maroua, Cameroun;

Dr Warayanssa Mawoune, Université de Maroua, Cameroun;

Dr Dzou Tsanga Rémy, Université de Maroua, Cameroun;

Dr Dezombe Paul, Université de Maroua, Cameroun;

Dr Yogno Tabeko William Fulbert, Université de Maroua, Cameroun;

Dr Guebou Taduidje François, Université de Maroua, Cameroun;

Dr Ngong Joseph, Université de Maroua, Cameroun ;

Dr Ganava André, Université de Maroua, Cameroun;

Dr Katjia Gentric, Centre George Chevrier, Université de Bourgogne, Dijon, France;

Dr Hassimi Sambo, Université de Ngaoundéré, Cameroun;

COMITÉ D’ORGANISATION

HAMADOU, Université de Maroua, Cameroun ;

ZEH Cyrille, Université de Maroua, Cameroun ;

MEVOGBI Erick Joël, Université de Maroua, Cameroun ;

TATUEBU Zacharie Duflot, Université de Dschang, Cameroun;

GUIMAYE Juvintus, Université de Maroua, Cameroun;

TCHOBWE Dikwé Emmanuel, plasticien, Université de Maroua, Cameroun;

MOUSTAPHA, réalisateur, Université de Maroua, Cameroun;

WOULEO Kazla Elie, réalisateur, Université de Maroua, Cameroun ;

NDOUBENA Philippes, dramaturge, Université de Maroua, Cameroun;

KOMGUEM KAMSU Achille, Université de Maroua, Cameroun.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search